5 bonnes raisons de pratiquer la course à pied

Aujourd’hui je vous propose un TOP 5 des meilleures raisons de pratiquer la course à pied. Je vous vois venir d’ici : « c’est pas normal d’aimer courir », « non mais courir 21km, ça doit être trop chiant ! Moi, au bout de 5mins, j’en peux plus ». Je ne vais pas vous parler du jogging du dimanche mais bien de la course à pied, celle qui se pratique à l’extérieur et avec de la chance en pleine nature. J’essaierais également de répondre au pourquoi il est si bon d’aller courir quelque soit le temps.

courir-homme

1) Se dépenser et augmenter son endurance

La course à pied est avant tout un sport qui met en avant ses capacités cardiovasculaires et psychiques. Malgré ça, une très bonne condition physique ne vous sera jamais de trop. Courir, surtout sur des chemins escarpés (trail) nécessite un déploiement musculaire intense.  La course à pied vous affine, vous sculpte pour être résistant dans la durée.

Courir vous aidera physiquement dans la plupart des autres sports. D’une part au niveau du souffle et d’autre part, vous serez physiquement moins fatigué dans la durée. La course à pied développe de manière efficace votre résistance physique. Plus vous courez, plus vous augmenterez votre capacité à courir plus loin et plus vite. Il ne s’agit pas vraiment d’un sport de talent pur mais plus d’expérience. Avant de courir un marathon (42km) dans de bonnes conditions, vous devrez d’abord avoir des milliers de kilomètres à votre compteur.

2) Simplicité et variation

La course à course à pied c’est quand même super pratique, il suffit d’avoir des chaussures ! Tous les terrains peuvent devenir des parcours potentiels. Plutôt urbain ou résolument naturel, quelques fois à l’intérieur, sous la pluie, la nuit, peu importe. Pas besoin de structures ou d’équipements particuliers. Pas besoin de coéquipiers non plus.

5, 10, 20, choisissez le nombre de kilomètres que vous parcourez. Vous êtes en forme aujourd’hui ? Allongez votre run. C’est aussi simple que ça. Pour commencer, il suffit de se motiver, c’est un sport à la portée de tous.

course-a-pied

3) Se fixer des objectifs et se surpasser

La compétition implique quelques sacrifices : des entrainements réguliers, des objectifs à atteindre, une vie « saine » et un régime alimentaire -un peu- stricte. « On a jamais rien sans rien ». Mais se confronter à d’autres coureurs, à des parcours différents, des distances plus longues sont autant de nouveaux défis à relever !

Il faut comprendre que quand on pratique régulièrement la course à pied, on en veut toujours plus. J’ai commencé à courir sur des parcours de 5km il y a 2 ans, aujourd’hui je suis inscrit pour les 23km du Lyon Urban Trail !

Il n’y a également pas d’autres meilleurs moments pour se surpasser que lors de courses officielles. L’adrénaline, la préparation, l’envie de tout donner, toutes ces émotions se retrouvent sur la ligne de départ.  En course à pied, votre performance ne sera dû qu’à vous même. Contrairement à d’autres sports (Tennis, Football …), vous n’aurez pas de coéquipiers sur qui vous reposer et l’adversaire en face de vous ne jettera pas l’éponge. C’est aussi ça qui rend la course à pied si intense, c’est une course avec vous même et contre vous même.

4) Se faire plaisir et se perdre dans ses pensées

Même si ça peut surprendre, la course à pied est avant tout une source de plaisir. Si je cours c’est avant tout pour me ressourcer. L’effort physique intense que tu dois fournir te donne souvent l’occasion de te perdre dans tes pensées. C’est plutôt agréable. C’est un peu le seul moment où on peut se couper du monde. Un moment où rien d’autre ne compte, où le temps ralentie.

C’est un peu comme si l’espace d’un instant votre corps et votre esprit étaient dissociés. Vous courez mécaniquement, laissant aller votre esprit à tout un tas de pensées, de rêves, de projets. Vous êtes conscient, inconscient, vous lâchez prise. Ça peut même aller encore plus loin lors d’une course de très longue durée ou (trop) intense. Ce moment où vous avez puisez en vous toutes les ressources énergétiques possibles. C’est moment là, où vous partez très loin dans un état de « souffrante plénitude ».

N’oublions pas non plus les endorphines qui se sécrètent de façon notable lors que vous courez plus de 30 mins. Vous laissant ressentir plaisir et euphorie. Entre spiritualité, puissance et bien être intense. Ce serait une des raisons de l’addiction à la course à pied.

Attention, courir peut entrainer une forte dépendance, ne commencez pas !

course-run

5) Mieux se connaître

La course à pied, en plus de vous forger un mental, vous aidera à vous connaître psychologiquement et physiquement. Vous en apprendrez un peu plus sur vos limites physiques, jusqu’où vous pourrez aller, de quoi vous êtes capable. Mais également sur le fait de gérer la pression et l’effort.

On apprend rapidement que rien n’est impossible mais qu’il faut se donner les moyens d’y arriver. L’entrainement et les sacrifices finissent toujours par payer. Bien plus qu’un simple sport, je pense que la course à pied est un véritable état d’esprit.

Et vous, vous courez pour quoi au juste ? 🙂

One Comment

  1. La course à pied est un sport qui permet de découvrir de superbes paysages surtout dans les vallées et les montagnes. Ca nous permet aussi de nous dépasser jour après jour, et de progresser sans avoir l’impression de forcer.

    En ce qui concerne les compétitions pour ma part c’est plus compliqué mais j’aimerais bien en faire quelques fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *