5 façons de monétiser son blog

S’occuper d’un blog demande du temps. Élaborer sa ligne éditoriale, rédiger, créer du contenu et gérer son blog nécessitent des heures de travail chaque semaine. En plus de pouvoir aider des internautes et partager des articles, vous pourrez décider de monétiser votre audience et le temps que vous passer à développer votre blog. Pouvoir effectuer quelques actions avec des marques que vous aimez ou tout simplement pouvoir gagner un peu d’argent de votre travail sont possibles. Voici 5 façons différentes de pouvoir monétiser son blog.

google-adsense

1) Affichage de publicité (display)

C’est sans commune mesure le moyen de monétisation le plus utilisé. Afficher des bandeaux publicitaires « un peu partout » sur son blog, via Google Adsense ou une autre régie publicitaire. Via Adsense, ce n’est pas difficile de mettre en place de la publicité sur son blog. Vous avez seulement à sélectionner la taille des bandeaux d’annonce et Google se charge d’adapter les pubs affichées à chaque internaute (en se basant sur son historique principalement).

Même si de nombreux blogs en vivent, je pense que ce genre de pub (pavé, bandeaux) va diminuer voire disparaitre. D’une part, nous sommes arrivés à une certaine saturation ‘ad fatigue ». D’autre part, la mise en place du display est trop souvent mal géré sur les blogs et rend la publicité très intrusive.Vous pouvez toujours utiliser AdBlock en attendant.

Des déclinaisons sont possibles avec un habillage en arrière-plan du site ou sur des formats plus ou moins originaux. Le display ne sera rémunérateur que si votre audience est très importante ou quand vous en aurez largement optimisé son placement.

2) Articles sponsorisés

Les billets sponsorisés font encore assez polémiques dans la blogosphère. C’est en partie puisqu’ils sont mal intégré dans la stratégie éditoriale du blog. Que ce soit un test produit ou un publireportage, l’article « sponso » doit être traité dans la continuité de vos articles (sur le fond et la forme).

Savoir faire des billets sponsorisés est un véritable exercice. Savoir présenter un produit, un service sans perdre votre patte éditoriale est indispensable pour vos lecteurs. Évitez de faire des articles qui ne rentrent pas dans votre ligne éditoriale (du parfum sur un blog voyage), ou qui ne respectent pas votre style (ton, forme …). Le discours commercial aseptisé rendra la lecture inutile et vous discréditera auprès de votre audience.

Enfin, le fait que l’article soit rémunéré ou écrit en collaboration avec une marque doit être mentionné. C’est la Loi. Cette transparence fait également partie du bon sens (publicité déguisé) et des bonnes pratiques Google. J’opte généralement pour une mention personnalisée en fin d’article comme « Cet article a été écrit en collaboration avec la marque ».

amazon-affiliation

3) Affiliation

Le modèle qui selon moi est le plus pertinent pour les blogs. Le moins intrusif et parfois le plus rémunérateur. Il s’agit en généralement d’un lien traqué  vers un produit et si l’internaute achète le produit en question un pourcentage de la vente vous revient. Vous êtes un apporteur d’affaire et vous êtes commissionné sur les ventes que vous générez. C’est presque invisible coté utilisateur (mise à part le lien traqué avec un « id= »).

L’affiliation est pour un bon compromis et plutôt « juste ». Je passe régulièrement par des liens affiliés pour des blogs m’ayant aider à trouver une info, un produit ou tout simplement pour récompenser l’auteur. Les liens affilié fonctionnent avec tout un tas de « lead » (achat, inscription, abonnement à une newsletter …). Je vous invite également par transparence à notifier vos internautes quand un lien est affilié pour que ce soit un vrai choix de leur part.

D’un point de vue technique, le lien traqué dépose un cookie dans le navigateur de l’internaute et lorsque que l’achat est déclenché, le site marchand récupère le prescripteur de la vente s’il y en a un. Dans la pratique c’est un poil plus compliqué puisque plusieurs scénarios peuvent intervenir et un système de dé-duplication peut alors être mis en place ce qui explique que des ventes ne vous sont pas attribuées.

Pour ma part je participe entre autre au programme d’affiliation d’Amazon. Si vous cliquez sur ce lien Amazon et que vous achetez un produit de leur catalogue un pourcentage de la vente me sera attribué. Chez Amazon elle dépend du tout type d’objet (high-tech, livre ..) et de son prix.

Plusieurs plateformes existent et chaque « gros » site e-commerce possède sa propre régie d’affiliation (ASOS, ZALANDO etc…).

4) Le modèle « freemium »

L’abonnement a toujours été une solution intelligente pour dégager des revenus d’un blog ou d’un site web. Il a également l’avantage d’apporter des revenus de façon récurrente. Puisque chaque mois l’internaute paie une cotisation pour accéder à l’ensemble du site ou à des parties réservés aux membres « premium ». Certains blogs désactivent la publicité en échange d’une cotisation d’1 euros/mois (exemple : korben.info).

Encore faut-il avoir quelque chose à offrir en échange de cette cotisation mensuelle ! Une cotisation mensuelle est un acte « engageant » et de soutien qu’il faut pouvoir susciter auprès de vos visiteurs.

Ce modèle peut également rejoindre le système de « dons ». Demander du soutien sans pour autant le rendre obligatoire (via paypal généralement). Placer un bouton en bas de vos articles, et rappeler régulièrement que cette contribution est possible.

dons-internet

5) Contenu payant

Le modèle de contenu payant est dans la continuité du modèle « freemium ». Il concerne un type de contenu particulier pour lequel le blogueur souhaite obtenir une rémunération. Par exemple, une vidéo, une infographie, un dossier, un template wordpress.

Il faut cependant que ce genre de contenu payant reste ponctuel et apporte une vrai valeur ajoutée à vos internautes. Certains blogueurs rendent payant, le visionnage d’une vidéo en avant première (souvent pour 1 euros symbolique) à un tarif peu engageant.

Pour conclure, je dirais qu’il existe une multiplicité de façon de monétiser son blog. N’hésitez-pas à en mixer plusieurs de manière intelligente. Le but c’est que votre lectorat ne se sente pas agresser et que les publicités soient « légitimes ». N’en abusez pas et mentionnez vos différentes actions rémunérées. Vous aurez besoin de tester différents modèles et de mesurer les retours. Le « testing/tracking » sera un passage obligé pour comprendre quelle stratégie marche la mieux.

3 Comments

  1. Je dirai que l’affiliation est effectivement l’une des meilleures façons de monétiser un blog. Et je trouve que les produits numériques sont les plus bénéfiques à affilier.
    Je dis cela parce qu’étant donné qu’ils ont de faibles coûts de production, de stockage et de distribution, leurs vendeurs sont beaucoup plus généreux en matière de commissions destinées aux propriétaires de blogs.

  2. Et créer son propre produit ! Petit oubli 😉

    Autrement, excellent article. Et la méthode la plus rentable dans celles que tu cites, si bien utilisée, reste l’affiliation !

    Au plaisir de te lire et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *