Lyon Urban Trail : 23km au coeur de Lyon

Dimanche dernier j’ai couru ce qui est pour le moment ma plus grande distance en compétition : les 23km du Lyon Urban Trail. C’est la deuxième fois que je participe à ce trail 100% urbain au coeur de la ville de Lyon. L’année précédente, je partais sur le 12km, cette année, j’étais sur la ligne de départ (et d’arrivée) du 23km.

lyon-urban-trail-2014

Lyon Urban Trail 2014

Encore une fois les conditions météorologiques étaient parfaites, le soleil était là et les participants toujours plus nombreux. Au total, nous étions quelques 7000 participants sur l’ensemble des parcours (12km, 23km, 36km et randonnée).

Habitant à Lyon depuis plusieurs années, j’aime toujours autant dévaler le Lyon Urban Trail, ses petites rues escarpées, les pentes du quartier Croix Rousse ou admirer l’incroyable vue depuis la basilique de Fourvière. Le parcours du 23km était plutôt exigeant : 6000 marches d’escaliers, 1100 mètres de dénivelé positif.

louvat-benjaminCe que j’aime dans le Lyon Urban Trail, c’est que la mécanique et l’organisation de la course sont particulièrement rodées. Nous étions tous équipés, sur nos dossards, d’une puce nous traquant en temps réel (système similaire au marathon de New York). Les parcours étaient bien indiqués et nous n’avons presque pas été gênés par  la circulation. Les résultats ont été publiés rapidement, des photographes étaient là pour couvrir la course, même les caméras de TF1 étaient présentes.

Le LUT 2014 (Lyon Urban Trail) reste une course basée sous le signe de la bonne humeur où l’on se fait “plaisir”. Mais elle est gérée de la même manière qu’une course de grande envergure et elle va sans doute le devenir au vu du nombre de participants toujours croissant.

Concernant ma performance, c’était donc ma plus grande distance en compétition. Mon entrainement pour le LUT était plus axé sur la distance que sur le dénivelé. Les escaliers m’ont donc bien calmé même si j’ai toujours pu relancer ma foulée dans les périodes plus “plates”. J’ai mis au total 2h16 et 21 secs pour parcourir les 23km. Un classement plutôt raisonnable avec la 295ème place sur 1938 coureurs (voir mes résultats). J’ai, en prime, remporté le “pavé de bronze” en terminant cet Urban Trail en moins de 2h30.

Au niveau des sensations, j’ai un peu souffert dans les montées (j’y ai laissé mes jambes) mais heureux d’avoir pu allonger ma foulée dans des zones de plat (notamment dans le tunnel de la Croix Rousse). J’avais également pris mon camelback avec 2 doses d’Isostar, ce qui m’a permis de m’arrêter qu’à un seul des 3 ravitaillements. Pour maximiser l’effort dans les montées et la distance je portais également mes chaussettes de compression.

Une belle course, une bonne ambiance même si j’ai senti manquer d’entrainement pour monter ces innombrables escaliers. 23km c’est quand même un bon début, un début vers de plus grandes distances et de nouveaux trails.

>> Et vous, vous avez couru dernièrement ?

Retrouvez toutes les infos du Lyon Urban Trail sur leur site officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *